Chroniques de Normandie

Fonds de l'Abbaye de Fécamp
1410
France - Rouen - Bibliothèque municipale
Ms Y 26
Moyen Âge
Tourisme et culture

 

Chroniques de Normandie

 

Le texte a été rédigé entre 1350 et 1370 par un auteur anonyme normand, probablement rouennais. Ce récit est basé sur le Roman de Rou de Wace (1160-1174) ainsi que sur la Chronique de Normandie du XIIIe siècle

La chronique s’articule autour des figures ducales normandes et royales anglaises. Elle commence en 911 avec le personnage de Rollon, chef viking, à qui le roi de France Charles III le Simple a fait don du comté de Rouen lors du Traité de Saint-Clair sur Epte. Selon les versions, l’histoire s’achève soit en 1204, avec le rattachement de la Normandie à la couronne de France, soit au plus tard en 1217 avec l’accession à la couronne anglaise d’Henri III, fils de Jean-sans-Terre.

 

Le corpus de la Grande Chronique de Normandie compte quarante-trois manuscrits. Il a été divisé en deux familles caractérisées par la présence ou non de deux chapitres introductifs. Le manuscrit Y 26 appartient à la famille B qui présente ces deux chapitres introductifs. L’un est relatif à la légende de Robert le Diable, légitimant l’autonomie ancienne de la Normandie, et l’autre rapporte les méfaits du pirate viking Hasting dont la figure est utilisée comme pendant à la figure positive de Rollon.

 

Le manuscrit Y 26 a été produit entre 1410 et 1420, probablement dans les milieux parisiens. Après avoir connu plusieurs possesseurs il demeura quelques temps dans le fond de l’abbaye de Fécamp avant d’entrer dans la collection des Bigot, grands bibliophiles normands des XVIIe et XVIIIe siècles, et finalement rejoindre la Bibliothèque municipale de Rouen. L’ouvrage présente un cycle iconographique de 21 miniatures, chacune étant placée en tête d’un chapitre ouvrant sur l’histoire d’un nouveau souverain. Ainsi, chaque duc de Normandie ou roi d’Angleterre est représenté dans son plus haut fait d’arme ou de diplomatie. Nous pouvons voir par exemple au folio 12v les invasions scandinaves et le couronnement de Rollon, au folio 101 Guillaume le Bâtard et Mathilde de Flandres visitant les chantiers des abbayes caennaises, ou encore au folio 124v le couronnement du roi Henri II Plantagenêt. Notons qu’une partie des images n’a pas été mise en couleur.

 

Rédigé à l’origine par nostalgie et dans un souci de remettre au goût du jour ce volet de l’historiographie normande, le texte sera à la fin du XVe siècle utilisé comme outil politique par les Bourguignons alors alliés aux Anglais à la fin de la guerre de Cent Ans.

(texte rédigé avec l'aimable collaboration de Madame Ismérie Triquet).

 

Vue 1 : l'invasion scandinave et le couronnement de Rollon - folio 12 v°

Vue 2 : Guillaume Longue Epée - folio 25

Vue 3 : Richard sans Peur - folio 31

Vue 4 : Richard, duc de Normandie - folio 58 v°

Vue 5 : Robert le Magnifique jouant aux échecs - folio 59

Vue 6 : Guillaume le Conquérant et Mathilde visitant le chantier d'une abbaye caennaise - folio 101

 

Bibliographie :

- Labory Gilette, « Les manuscrits de la Grande Chronique de Normandie aux XIVe et XVe siècles », Revue d’histoire de textes, vol. 27 (pp. 191-222), 28 (pp. 183-233) et 29 (pp. 245-294), 1997-1999.

-Triquet Ismérie, Le manuscrit Y 26 de la bibliothèque municipale de Rouen, Mémoire de Master II Histoire de l’art, Université Lille III-Charles de Gaulle, 2006.

 

 

Localisation

Les expositions

The Keep, Falmer

"The First World War"
Découvrez le nouveau site dédié à la Première Guerre mondiale réalisé par les Archives de l'East Sussex County Council